Jardin naturel pilote à Gerpinnes. Mais aussi François Couplan et les plantes sauvages

La Bourrache Photo prise par NannyAu centre du village, un jardin agréable, composé uniquement d’essences locales, vous invite à la découverte de différents biotopes que constituent les haies, les bosquets, les mares, les prairies fleuries, les vielles souches, les vieux murs, les milieux rudéraux.

http://www.opt.be/ 

informations/attractions_touristiques_gerpinnes_jardin_naturel_pilote

François Couplan et les plantes sauvages

Aujourd’hui jeudi 29 à la Maison de la Culture à 20h, il y a une conférence-rencontre: "les plantes sauvages au XXIe, un nouvel art de vivre".

http://www.itcgreen.com/fr/

http://www.maisonculturetournai.com/

Voici sur skynet des superbes jardins

Nanny

http://lejardindenanny.skynetblogs.be/

http://plantes-sauvages.skynetblogs.be/ Photo de la Bourrache

http://macro-fleur.skynetblogs.be/

Le geranium johnson blue photo prise RoseRose

http://petales-de-roses.skynetblogs.be/ 

Photo Géranium

 

Lècia

http://lecia-jardin.skynetblogs.be/

Publicités

Liane Foly Reviens-moi

Liane Foly 001Comme les grandes marées d’hiver
Qui reviennent lécher les pontons
Ou les chemins des belvédères,
Comme les alizés, les moussons
Reviens-moi d’un coup, reviens-moi
Comme reviennent les souvenirs
Semés dans le grain d’une voix
Un beau matin sans prévenir
Comme les poissons papiers d’avril
Le muguet dans la cellophane
Où ton visage derrière mes cils
Me dit oui en filigrane

Reviens-moi d’un coup, reviens-moi
Comme reviennent les souvenirs
Semés dans le grain d’une voix
Un beau matin sans prévenir

Comme un canadair plein de pluie
Qui sort même si les vents sont forts
Ou mon p’tit doigt qui me dit oui
Me dit de t’aimer encore
Reviens-moi d’un coup, reviens-moi
Comme reviennent les souvenirs
Semés dans le grain d’une voix
Un beau matin sans prévenir
Reviens-moi

Reviens-moi c’est tout, reviens-moi
Comme reviennent tous les saphirs
Sur les grands vinyles d’autrefois
Pour creuser plus loin le plaisir

Que reviennent enfin les beaux jours
Les corps que l’on cède en tremblant
Et le refrain des parfums lourds
Qui flottent au-dessus des amants

Reviens-moi d’un coup, reviens-moi
Comme reviennent les souvenirs
Semés dans le grain d’une voix
Un beau matin sans prévenir
Reviens-moi c’est tout, reviens- moi
Comme reviendrait le désir
Des mots, des mots dedans la soie
D’un lit qui s’ennuie à mourir
Reviens-moi c’est tout, reviens moi
Reviens-moi, reviens-moi
Tou tou tou tou dou dou dou
Reviens, reviens-moi

De l’album Le Goût du désir

http://www.liane-foly.com/