Obésité pourrait dépendre des micro organismes qui colonisent nos intestins

Les scientifiques estiment, entre autres, que les personnes qui ont dans leur intestin des micro organismes capables d’extraire efficacement l’énergie de la nourriture ont souvent un indice de masse corporelle (BMI) plus élevé. D’après les chercheurs, certains gènes des bactéries pourraient donc être utilisés comme marqueurs du risque d’obésité, une hypothèse qui est encore à l’étude actuellement.

Les habitants des intestins partagent l’humanité en trois groupes. Les Bactéroïdes, Prevotella et Ruminococcus, selon la bactérie dominante.

http://actualite.fr.be.msn.com/science/article.aspx?cp-documentid=157137618

Publicités

Le sens de l’humour améliore l’espérance de vie

Chat pinVoici un chatpin!

J’espère que cela vous a fait rire 😉 Euh, bon, je vais peut-être aller faire une sieste, c’est le soleil…!

Le rire c’est bon pour la santé.

Ne dit-on pas « Mieux vaut rire que pleurer, la grimace est plus belle »!

Pour les résultats de la recherche cliquez ci-dessous!

http://www.lefigaro.fr/sante/2010/07/04/01004-20100704ARTFIG00233-le-sens-de-l-humour-ameliore-l-esperance-de-vie.php

http://veronique1966.skynetblogs.be/post/6947803/journee-mondiale-du-rire

Renouveler indéfiniment des cellules spécialisées sans passer par les cellules souches

D’après un communiqué publié par le CNRS, une équipe de scientifiques vient de prouver qu’il est possible de « renouveler indéfiniment des cellules spécialisées sans passer par les cellules souches ». Une découverte qui suscite énormément d’espoir pour de futures applications thérapeutiques.

http://fr.news.yahoo.com/68/20091114/tsc-des-scientifiques-multiplient-des-ce-04aaa9b.html