Julos Beaucarne

Il me disait : où est l’absence?

et je lui disais : je ne sais pas,

il n’y en a peut-être pas.

Alors, me dit-il,

on vit au pays de l’apparence

je lui dis : peut-être bien.

Alors, me dit-il, tu n’existes pas.

Je lui dis : peut-être bien.

J’habite un corps dont je sais très peu,

au fur et à mesure que je le connaîtrai,

peut-être que peu à peu je commencerai d’exister.

Extrait de Mon terroir, c’est les galaxies de Julos Beaucarne.

Site officiel

http://www.julos.be/

Publicités

2 commentaires sur “Julos Beaucarne

Les commentaires sont fermés.